Mardi 7 février 2012 2 07 /02 /Fév /2012 11:05

collage 2012-02-07 13-40-14.p

12H00 : Roissy Charles de Gaulle. Une mauvaise nouvelle nous attend, le vol de 13h10,  pour Toulouse est retardé. Mais, Kafée et moi,  nous relativisons. La météo,  assez clémente ce jour-là, aurait très bien pu nous laisser à terre.

 

13h50 : Notre avion décolle et c'est l'euphorie !

 

15h20 : Arrivée à Toulouse. Pour nous accueillir, Virginie et Marie, toutes deux porteuses de projet, pour la création d'une savonnerie. Je ne les avais jamais rencontrées, mais très vite, leur accueil  convivial nous plongent dans une parenthèse où chaleur et cordialité fusent, malgré le vent glacial.

 

15h30 : Nous sommes en route. Nous quittons la ville rose et les paysages défilent tout en nous annonçant la promesse d'une rencontre au sommet. Dans la voiture, nous parlons, échangeons, rions même.

 

16h00 : Arrivée chez Cécile Dalet de La Grange de la Savonnière. Là, nous sommes ébahies devant la magnifique maison qui s'offre à nous, et une citation d'Hippolyte Laroche que j'avais lue peu de temps auparavant, me revient : "Dans un large fauteuil, près du foyer béni, comme on peut voyager l'hiver à l'infini." Je me dis alors que cette maison, à elle seule, est une invitation au voyage en hiver comme en été, au printemps comme en automne.

 

Nous entrons chez Cécile (nous avons 2 heures de retard) et dans le salon sont réunis des savonniers et autres acteurs de la cosmétique naturelle. Je tente de reconnaitre certains visages grâce aux photos publiées sur Facebook, mais pas physionomiste pour deux sous, j'abandonne très vite mon initiative. je fais le tour en me présentant, et je suis ravie de mettre enfin des visages sur des noms. J'ai l'immense joie de revoir Anya de Saponaire, dont le parcours a été véritablement un moteur, une source d'inspiration, lorsque j'ai décidé de me lancer dans la vie entrepreneuriale.

 

Les salutations étant faites, Michel Pobeda de Codina lance les festivités. Tour à tour, nous devons nous présenter ainsi que nos savons ou autres produits cosmétiques. Je ne suis pas une grande oratrice et j'avoue que l'exercice m'intimide. Je suis heureuse d'avoir trouvé une place légèrement cachée et j'espère me faire assez petite pour que mon tour ne vienne pas. Mais qu'il est difficile d'échapper à la vigilance de Michel (pour info, Michel, je ne dénoncerai personne, mais une demoiselle a réussi à zapper cet exercice ). Je me lance donc, je raconte mon parcours et trop contente d'avoir pu aligner 3 phrases cohérentes, j'en oublie de présenter le savon que j'avais spécialement ramené pour l'occasion. Bref, je me dis que mon savon voyageur ne s'en formalisera pas !

 

Chaque personne raconte son expérience, sa passion. Le temps passe à une vitesse. Pourquoi ne suspend il pas son vol, comme dirait Lamartine.

Les discussions vont bon train mais il est l'heure de partir pour certains d'entre nous.

 

Notre avion est à 20h50 et alors que Virginie nous ramène à l'aéroport, je me demande comment un petit bloc carré (ou autres formes diverses) de plus ou moins 100g, peut favoriser la rencontre de personnes des 4 coins de la France. Mieux, comment ce même petit bloc peut il susciter des vocations dans le monde entier, engendrer des blogs, des sites, des forums toujours plus nombreux sur la toile. Quand on y pense, n'est ce pas une abbération ?  Eh bien non, car le savon est tout d'abord une histoire d'alchimie, alchimie entre des huiles végétales, huiles essentielles,  autres ingrédients actifs et l'hydroxyde de sodium, alchimie entre le savon et son créateur, alchimie entre des savonniers professionnels mais aussi des savonniers amateurs passionnés.

 

Merci à notre hôtesse Cécile Dalet, mais aussi aux organisateurs de cette "rencontre des savonniers à froid et des acteurs de la cosmétique fait main", Michel Pobeda et Swanee.

 

D'autres rencontres sont prévues aux quatre coins de la France, alors

 

To be continued....

Par lesfoliesdusavon. - Publié dans : Infos
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 29 janvier 2012 7 29 /01 /Jan /2012 13:28

Il y a quelques mois, j'ai découvert avec grand plaisir le blog de Flore des Iles. Vous y trouverez  des recettes de gels douches et autres  cosmétiques homemade exotiques,  toutes aussi gourmandes les unes que les autres, mais aussi la présentation de leur entreprise G.U.E.P.A.R.D.

Leur activité originale n'a pu me laisser insensible, puisqu'il s'agit de redonner vie à  la décoration traditionnelle des îles. L'entreprise fabrique entre autres des frises décoratives raffinées dans le but de conserver et mettre en valeur le patrimoine architectural des Antilles. 

Guepard.jpg

 

 

G.U.E.P.A.R.D aura donc un impact intemporel sur le paysage architectural des Antilles,  mais ce n'est pas tout ! L'entreprise lance une nouvelle gamme SAPONINE : du matériel et accessoires ergonomiques pour cosmétiques et pâtisseries. 

 

Pour fêter l'évènement, Flore des Iles lance un concours dont les lots sont :

 

1er prix : Un superbe tampon a savon ou à biscuit en plexiglas personnalisé :

voir l'article ici

 

Recto-ombre-.jpg

 

2ème prix : un magnifique moule coprah

voir l'article ici

Coprah-light.jpg

 

3ème prix : des cosmétiques "fait maison"

voir l'article ici

 Cosme-rique-au-choix.jpg

Si vous souhaitez y participer, alors vite pas de temps à perdre car le concours se termine aujourd'hui. Vous trouverez le règlement ici.

 

Pour participer, il vous suffit :

1.  de relayer les 4 articles que je vous ai cités précédemment, sur votre blog et sur facebook (1er prix, 2ème, 3è et règlement).

2. de répondre aux questions de Flore dans la partie commentaires : article 1er prix, 2ème prix et 3ème prix

 

Bravo à Flore des Iles pour son initiative hors du commun, et merci pour ce fabuleux concours.

 

Et voilà, c'est à vous  !

 

 

Par lesfoliesdusavon. - Publié dans : Infos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 27 janvier 2012 5 27 /01 /Jan /2012 18:06

/toscane2_copie_1.jpg

C’est au détour d’un café parisien que j’ai rencontré Laureline, de la savonnerie Artis’âne.  Un joli moment de partage, durant lequel, j’ai pu en savoir plus sur cette savonnerie familiale et artisanale, située à Seyches, dans le Lot et Garonne.

 

Artis’âne a été créée par Corinne, savonnière et Michel, éleveur d’ânes,  dans leur asinerie du Bois des Nauzes.  Leurs savons  sont issus de la saponification à froid et  sont tous formulés à partir de lait d’ânesse, produit  dans  la ferme (à 25 ou 40% selon le savon).

 

Composés d’huiles végétales biologiques telles que l’huile d’olive, de coco, de chanvre, de carthame, de nigelle, de cameline, d’huile de tournesol,  mais aussi de beurre de karité, les savons Artis’âne sont parfumés avec des huiles essentielles biologiques et colorés naturellement (cacao, argile rouge…). Le lait d’ânesse est ajouté à la trace, et conserve ainsi bon nombre de ses propriétés.

J’ai été séduite par ces savons qui donnent l’impression d’avoir été polis tant, ils sont lisses. Parmi mes chouchous, le "Toscane" au délicieux parfum d’orange, de cacao et de cannelle, m’a transporté dans un eldorado savonnesque !

Le "Rafia", non parfumé, possède pourtant une délicieuse odeur de confiture de lait. Ce savon est trop exquis pour être vrai !

Le "Verveine" avec son parfum gourmand de tarte au citron, est  composé d’argile rouge et est enrichi en huile de chanvre, un pur plaisir olfactif, un pur plaisir pour la peau !          

Un détail qui mérite d'être souligné, les savons de la gamme Artis’âne doivent leur nom aux ânes et ânesses de la ferme ! Voilà un bien bel hommage !

 

La savonnerie propose également une autre gamme de savons, élaborée sur la base des savons de Castille et composée de lait d’ânesse, d’huile d’olive et d’’un peu d’huile de coco. Il s’agit de la gamme Castill’âne.

 

J’ai été ravie de rencontrer Laureline, fille de Michel et qui s’occupe de toute la partie commerciale de la savonnerie.  C’est avec  enthousiasme que nous avons partagé nos expériences et bien sûr nous avons beaucoup parlé de savon.

 Je vous invite à visiter leur blog : http://lesavonsartisane.blogspot.com.

Merci à Laureline pour ce beau moment de partage.

Par lesfoliesdusavon. - Publié dans : Infos
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 26 janvier 2012 4 26 /01 /Jan /2012 16:58

Quel type de savonnier êtes-vous donc ? Si l'on me posait la question, je dirais que je me retrouve dans bon nombre de ces définitions. Et vous  ?

 

Les Puristes : Pour nos amis les puristes, hors de question de "polluer" leur savon avec des ingrédients chimiques, beurk ! Out les fragrances et colorants chimiques. Seules les huiles essentielles et fragrances naturelles sont admises. Des emballages recyclés, des étiquettes à l'encre végétale, ces savonniers sont au plus proche de la nature.

 

Les Végétariens : Les graisses animales sont dans leur ligne de mire. Les huiles et beurres végétaux sont les seuls corps gras acceptés. Alors surtout ne leur parlez pas de saindoux, ni même de lait, de cire d'abeille ou de lanoline, voilà des ingrédients pour les carnivores !

 

Les Carnivores : Ils  considèrent les graisses animales comme des corps gras rois ! Le suif, la graisse d'oie, le saindoux, que de noms évocateurs pour ces bons vivants !

 

Les Paniers percés : Ils collectionnent pléthore de moules très designs. Leurs étagères sont remplies d'ustensiles à savon, de pigments, de fragrances. Une bien jolie caverne d'Alibaba. Mais où se trouvent donc leurs savons ?

 

Les Enchérisseurs : Pour eux, faire un savon sans additif n'est pas amusant.  Les enchérisseurs parcourent les magasins de long en large, panier à la main, à la recherche de leurs victimes, fleurs séchées, exfoliants en tous genres...Bref, le pilon et le mortier sont leurs meilleurs amis !

 

Les parfumeurs : Gouvernés par leur nez, les parfumeurs ne peuvent concevoir un savon sans fragrance. De véritables "sniffeurs" professionnels, ils sont toujours à la quête de la synergie parfaite !

 

Les collectionneurs : De leur chambre à leur salle de bains, les collectionneurs possèdent un véritable musée à savons. Même leur famille et proches n'en veulent plus tellement, les placards de la salle de bains débordent de savons en tous genres !

 

Les Artistes : Vagues, marbrages, couches de couleurs n'ont pas de secret pour les artistes. Le savon devient un moyen d'expression, un déclencheur d'émotions, un art....

 

Les E-Savonniers  : Ces savonniers possèdent un grand nombre de sites sur le savon, dans leurs favoris. Ils connaissent toutes les techniques, toutes les astuces, mais uniquement virtuellement !

 

Les Atteints : Ceux-là rêvent de savon et se réveillent avec une nouvelle idée. Tout devient source d'inspiration, la tarte à la framboise du voisin, le gratin aux épinards de Tante Michèle, et même la pluie sont générateurs d'idées nouvelles. Mais jusqu'où iront-ils ?

 

Les Flemmards : Ils remettent toujours au lendemain, le savon qu'ils auraient pu faire le jour même !

 

Les Elégants : Le savon est ici exquis, aussi bien en terme de texture que de couleurs, ou de fragrance. Même l'emballage est d'une extrême finesse. 

 

Les Lecteurs : Ils possèdent une bibliothèque de livres sur le savon et la littérature se résume vite à NaOH, trace, saponification etc... Ces lecteurs chevronnés collectionnent aussi bien les livres que les savons.

 

Les Savonnites : Ils ne voient plus leur cuisine en tant que telle, mais comme un laboratoire à savons !

 

Alors dans quelle catégorie, êtes-vous ? Une, 2, presque toutes, ou une autre ?

 

 

 

 

Par lesfoliesdusavon. - Publié dans : Infos
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires

Présentation

Galerie

My blog in your language

Free Translation Widget

Suivre l'actualité du blog

Aide, conseils

Recherche

Soap time

Elle-Blog.comCe site est enregistré sur l´annuaire dans la catégorie > Blogs créatifs > Tutoriels

 loisirs creatifs et activités manuelles

Annuaire des loisirs créatifs

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés